Aelor

Forum officiel du module NeverWinter Nights et role play Aelor.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les Dieux - Puissances mortes ou disparues

Aller en bas 
AuteurMessage
Miltiades
Miltiades, paladin de Tyr
Miltiades

Nombre de messages : 551
Localisation : En train de chatier le mal
Date d'inscription : 16/12/2005

Les Dieux - Puissances mortes ou disparues Empty
MessageSujet: Les Dieux - Puissances mortes ou disparues   Les Dieux - Puissances mortes ou disparues EmptyVen 6 Jan - 21:27

Baine : Le Seigneur Noir

Puissance : Baine le Seigneur Noir était le dieu des querelles, de la tyrannie et de la haine, tous domaines qui sont depuis tombés sous la juridiction de Cyric. D'alignement loyal mauvais, il était l'une des plus grandes puissances des Royaumes. Son symbole était une main noire sur champ rouge.
Clergé : Les prêtres de Baine se sont presque tous tournés vers Cyric, mais beaucoup d'entre eux ne considèrent ce dernier que comme une nouvelle incarnation de leur divinité. Les derniers vrais fidèles sont ceux de la région de la Mer de Lune, où les conflits entre la nouvelle religion et l'ancienne ont déclenché la Mort de Baine ; des semaines de violence durant lesquelles presque tous les temples du dieu furent détruits.
Il reste quelques poches de Bainistes isolés dans les Royaumes. Certains déserteurs ont également rejoint les religions de Talos, Talona et de la quasi-puissance Iyachtu Xvim, Fils de Baine.



Bhaal : Le Seigneur du Meurtre

Puissance : Bhaal était une puissance intermédiaire, dieu de la mort ; et tout particulièrement de la mort violente ou rituelle. On l'appelait également le Seigneur du Crime. Il avait déjà subi de sérieux revers (dont son bannissement des Sélénae) avant le Temps des Troubles. Il fut détruit durant ce dernier, et son domaine d'influence tomba alors sous la juridiction de Cyric. Bhaal était d'alignement loyal mauvais.
Son symbole était un crâne entouré de larmes.
Clergé : Les prêtres de Bhaal qui ont survécu au Temps des Troubles se sont ensuite tournés vers Cyric, bien qu'ils aient conservé la majeure partie de leur indépendance, leur symbolisme et leur dogme. Ils considèrent Cyric comme une nouvelle incarnation de Bhaal, et se collettent donc fréquemment avec les anciens prêtres de Baine qui pensent la même chose à propos de leur dieu. Cependant, c'est leur version des faits qui l'a emporté dans le royaume de Thay. Les poches restantes du culte de Bhaal à l'état pur se situent généralement dans des endroits retirés.



Leïra : La Dame des Brumes

Puissance : Leïra, la Dame des Brumes, est la déesse de la duperie et de l'illusion, la Patronne des Illusionnistes et des Menteurs. Personne ne sait de quoi elle a l'air, ni même si elle existe encore. Si tel est le cas, elle réside sans doute dans le plan des Limbes.
Leïra est (était ?) une puissance mineure chaotique neutre ; elle n'a que peu de fidèles autres qu'illusionnistes. Ces derniers la créditent d'ailleurs de l'invention du rualthek.
On pense que Leïra a péri dans de mystérieuses circonstances durant le Temps des Troubles, et que son domaine d'influence et ses fidèles ont été récupérés par une autre divinité ; mais rien ne permet de l'affirmer catégoriquement. Pourtant, il faudra bien trouver une réponse à cette question ; et le plus tôt sera le mieux.
Le symbole de Leïra est un triangle pointé vers le bas et rempli de tourbillons de vapeur.
Clergé : Les prêtres de Leïra étaient célèbres pour leur masques opaques semblables à ceux des Seigneurs d'Eauprofonde. Il n'en reste plus guère depuis le Temps des Troubles.



Myrkul : Le Seigneur des Os

Puissance : Myrkul, le Seigneur des Ossements, était le dieu des morts, par opposition à Bhaal le dieu de la mort. Son symbole était un crâne ou une main de squelette. Cyric a usurpé à la fois son domaine d'influence et sa demeure dans le Plan d'Hadès. Myrkul était une puissance majeure neutre mauvaise.
Clergé : Les prêtres de Myrkul n'ont jamais été très nombreux, car il n'existe que peu de fidèles suivants des morts. Myrkul était beaucoup plus craint que réellement vénéré.
La transition de Myrkul à Cyric s'est faite sans heurts et sans incidents, contrairement à ce qui s'est passé avec les suivants de Bhaal et de Baine. Elle consista, pour reprendre les paroles de quelqu'un d'avisé, "à changer le nom sur le fronton des temples et à rajouter un soleil pourpre autour du crâne." Cette placidité est typique des inébranlables prêtres de la mort, mais peut également indiquer que le culte avait déjà connu de semblables changements auparavant, et qu'il s'attend à en connaître d'autres dans le futur.



Waukyne : L'amie des Marchands

Puissance : Waukyne était une puissance intermédiaire neutre véritable, une jeune déesse du commerce, de l'argent et de la richesse qui attirait la plupart des marchands des Royaumes. Son symbole était une pièce d'or, et ses prêtres s'habillaient de robes capables de rivaliser en splendeur avec celles du clergé de Sunie, de Milil ou de Lathandre.
Waukyne mourut durant le Temps des Troubles ; personne ne sait exactement quand ni comment. Une chose est certaine : ses prêtres ne recevaient plus de sorts ; aucune autre déité ne s'était avancée pour répondre aux prières de ses suppliants ; et le désordre le plus complet régna sur son culte pendant plusieurs années.
Finalement, en 1364, un prophète de Lliira eut une révélation : Waukyne avait été bannie des Royaumes et n'y reviendrait pas. Il apparut aux portes de chacun des temples de l'ancienne divinité, transporté de l'un à l'autre par magie ou par la volonté des dieux. Chaque fois, il affirma que Lliira était prête à reprendre le domaine d'influence de Waukyne et à accorder des sorts à ceux qui s'en montreraient dignes. Les prêtres, affaiblis par la perte de respect et de fidèles, s'empressèrent d'accepter ; si bien que le culte de Waukyne passa en douceur sous l'aile protectrice de Lliira, laquelle vit son pouvoir s'accroître instantanément.
Clergé : La plupart des anciens prêtres de Waukyne se sont convertis à Lliira, et la vénèrent soit pleinement, soit en tant que régente du culte de leur ancienne déesse. Ils ont conservé leurs robes chatoyantes, mais ont été quelque peu échaudés par l'expérience et s'efforcent de s'intégrer de leur mieux à la hiérarchie des Semeurs de Joie. Dans le meilleur des cas, ils se considèrent comme la voix de la sagesse qui guidera Lliira ; dans le pire, ils sont considérés comme des "coincés" par les Liiriastes plus chaotiques.

_________________
Les Dieux - Puissances mortes ou disparues Selene7gh
Revenir en haut Aller en bas
https://aelor.actifforum.com/index.forum
 
Les Dieux - Puissances mortes ou disparues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Roi Scorpion 3 - L'Oeil des Dieux [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aelor :: Partie scribes :: Bibliothèque-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser