Aelor

Forum officiel du module NeverWinter Nights et role play Aelor.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda )

Aller en bas 
AuteurMessage
Bizounours_DM
Gentil mais pas trop
Bizounours_DM

Nombre de messages : 557
Localisation : dépose des Fleurs devant les portes du paradis...
Date d'inscription : 04/03/2006

Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) Empty
MessageSujet: Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda )   Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) EmptyLun 6 Aoû - 2:02

Nom de compte : Krandeuf
Compte forum : Bizounours (PJ joueur)
Nom du personnage : Mellia Dalaskern
Race et sexe du dit personnage : humain
Alignement : Chaotique Bon
Divinité et lien (ou citation) : Tempus acces bibliothèque
Classe & multiclasse désiré : Roublard (5)+guerrier(5)+Mda (10)
Mda à l'épée longue.
[montage non définitif, si possible suivant dons requis et en fonction bg et rp]
Choses à savoir : Un golem semble posséder plus de coeur que Mellia :

BG en plusieurs parties: enfance, période survie (roublard), Mellia grandit et rentre dans l'armée de force (guerrier), recherche de son maitre pour sa spécialisation martial (mda)

L'enfance de Mellia :

Tout commença il y a 30 ans, par la naissance d’une petite fille prénommée Mellia. Elle grandit dans un paisible village de pêcheurs et de cultivateurs, au sein d’une famille de fermiers, et apprit, comme tous les enfants de son âge, les ficelles de la vie dans les rues.

Tout se passait bien jusqu’à ce matin où, alors que Mellia, âgée de 7 ans, et son père étaient partis cueillir des champignons, un bateau accosta dans le petit port du village.
Personne n’eut le temps de comprendre ce qu’il se passait ni de donner l’alerte, les étrangers envahirent le paisible village. Avec force et précision, ils se mirent à fouiller et interroger tous les villageois, en quête d’une personne particulière, n’hésitant pas à tuer tous ceux qui ne pouvaient satisfaire à leur demande. Personne ne survécut.
Leur consigne était simple : être rapide et efficace, en d’autres termes ne laisser aucun témoin mais ne faire souffrir personne.

De retour de leur cueillette, Mellia et son père croisèrent une silhouette encapuchonnée, mais n’eurent pas le temps de lui demander son identité… Le spectacle qui s’offrait à leur yeux les rendit littéralement malades. Une fois le choc passé, ils suivirent la piste ensanglantée qui les mena vers le port, d’où ils virent un bateau manœuvrer pour en sortir.
En regardant de plus près, ils aperçurent des mouvements sur le pont, puis des lumières dansantes jaillirent de la poupe.

Trop jeune, Mellia ne se rendit pas compte de ce qui déroulait mais son père, lui, sut que ces lumières signifiaient leur mort imminente. Dans un dernier réflexe, il prit sa fille dans ses bras et courut en direction des premières maisons, leur seul espoir de survie.
Mellia fut alors violemment projetée au sol. Elle se retrouva coincée sous le poids du corps désormais sans vie de son père, effrayée de ce qui pourrait lui arriver. S’en suivirent de longues minutes, durant lesquelles elle chercha à se défaire de cette mortelle étreinte, en quête d’air. Plus rien n’avait d’importance, pas même l’odeur de chair brûlée qui avait envahie l’espace, seule sa survie comptait.

Elle regarda au loin, cherchant le bateau du regard mais celui-ci avait disparu. Après un long moment de contemplation, elle prit conscience que tous les êtres qu’elle chérissait étaient morts et qu’elle était désormais livrée à elle-même.
Elle ferma les yeux et, dans un soupir, entreprit de fouiller tous les corps qu’elle rencontra. Au bout de quelques heures, elle avait rassemblé une jolie somme d’argent qui lui permettrait de survivre un certain temps.

En s’éloignant du village, elle se souvint de la silhouette encapuchonnée qu’elle et son père avaient aperçue et se dit que cette personne, quelle qu’elle soit, devait connaître les raisons d’un tel massacre.
Elle décida de partir à sa recherche…

PS : Version revu et corrigé de la première partie.

_________________
La paix du juste vaut mieux que la mort du faible...


Dernière édition par le Dim 23 Sep - 13:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bizounours_DM
Gentil mais pas trop
Bizounours_DM

Nombre de messages : 557
Localisation : dépose des Fleurs devant les portes du paradis...
Date d'inscription : 04/03/2006

Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) Empty
MessageSujet: Re: Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda )   Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) EmptyMer 15 Aoû - 13:30

La survie de Mellia et la découverte de ses dons de voleuse :

L’expédition s’annonça cependant plus compliquée qu’il n’y paraissait.

Le premier jour passa simplement : après quelques heures de marche, Mellia avait de quoi se faire son premier et dernier repas copieux. Elle eut du mal à trouver le sommeil, quand il fut là, ce dernier fut ponctué par les innombrables bruit de la foret, l’heure de se lever arriva à toute vitesse. Elle n’avait pas envisagé cette solitude, et cette peur constante de la foret et de l’inconnu.

Elle marchait toute la journée, tentait de se reposer la nuit, et les jours passants, ses provisions se réduisaient. Elle avait faim et peur. Elle décida de dormir le jour à l’abris et de marcher la nuit, se sentant plus apaisée à cette idée.

Mais la nourriture lui faisant de plus en plus défaut, elle dut se résoudre à trouver un village dans lequel elle pouvait refaire ses provisions. Elle trouva un emploi dans un village proche mais se rendit vite compte que cela ne lui permettrait pas de subvenir à ses besoins. Elle commença à faire de petits vols.

Elle fut rapidement repérée et traquée par les marchands du coin. Un jour, affaiblie par la faim, un marchand la manqua de peu. Elle ne comprit pas ce qui arriva, mais alors que la main du marchand allait se refermer sur elle, Mellia disparut, laissant le pauvre homme bouche bée.

Après quelques minutes de confusion, au bord de l’évanouissement, Mellia sentit quelqu’un lui prendre la main : c’était un garçon d’environ son âge. Le gamin lui dit :

« Calme-toi, n’ai pas peur, je ne te veux aucun mal »
La gorge sèche, Mellia ne parvint qu’à articuler : « Heu… »
« Mon nom est Gardu, je suis le veilleur des Flatosse. J’ai en charge la recherche et l’aide aux personnes comme toi, qui ont besoin d’apprendre nos modes de survie et nos règles.
- Tu veux m’aider ? J’ai vu personne depuis que je suis là, personne, vous étiez vraiment là ?
- Oui, nous restons très discrets pour ne pas être poursuivis par les marchands et pour que nos points de repos ne soient ni recherchés ni trouvés.
- Pourquoi ? Pourquoi m’avoir sauvée aujourd’hui et ne pas m’avoir contactée avant ?
- Tu n’avais pas l’air d’avoir besoin d’aide avant, et nous devions nous assurer que tu étais dans le même état d’esprit que le notre ».

Mellia ne savait que penser de cette rencontre. Malgré tout, Gardu n’avait pas l’air d’avoir une once de traîtrise dans sa voix. Après quelques secondes de réflexion, elle décida de le croire et de le suivre vers ce qu’il appelait leur « point de repos ».

Ce dernier ressemblait à une cour des miracles mais uniquement constituée d’enfants et d’adolescents. Mellia fut présentée au chef du groupe et après un moment d’hésitation, elle accepta de suivre leurs rites d’initiation.
Elle remplit aisément toutes les conditions et prit le parti d’intégrer le groupe. Elle s’y fit des amis et suivit le même cursus que tous les autres membres. Ce n’était pas juste apprendre à survivre dans la ville, mais apprendre et connaître toutes les ficelles du parfait voleur. Les plus âgés ayant des connaissances au niveau des artefacts magiques, ils les partageaient avec ceux qui possédaient le plus grand potentiel. Mellia en faisait partie… malheureusement pour elle, son passé lui ayant lourdement appris à redouter la magie.

Six années passèrent.
Par une aube froide, Mellia s’en allait chercher des poissons pour le repas du midi, lorsqu’en passant près du port, elle aperçut un bateau qui accostait. Ce bateau réveilla de douloureux souvenirs dans le cœur de Mellia. L’arrivée de ce navire était synonyme de danger et de mort pour elle. Elle savait qu’elle devait s’en tenir le plus éloigné possible. Elle se hâta de faire ses « achats » et retourna en courant au camp des Flatosse.

Elle demanda à Gardu si il savait quoi que ce soit au sujet de ce bateau. Le garçon la mit en garde contre les occupants du navire : elle ne devait en aucun cas les approcher ou tenter de les voler.
Il ajouta : « Ils sont aidés par de puissants mages et n’ont aucun scrupules à tuer ceux qui se mettent en travers de leur route ».

Mellia se demanda si la personne qu’elle avait croisée six ans plus tôt, la première fois qu’elle avait vu ce bateau, si la silhouette encapuchonnée était elle aussi dans ce village. Elle la chercha plusieurs heures durant mais ne la vit pas.
Elle dut se résoudre à quitter la ville et le camp des Flatosse qui étaient devenus une famille à ses yeux. Elle ne pouvait pas supporter de rester près de ce bateau.

Gardu lui indiqua le moyen le plus sûr de quitter la ville : se faire engager dans la milice des villes voisines, qui organisaient des sections d’engagement régulières dans les petites villes. Mellia prit son courage à deux mains et partit s’enrôler.
Elle dut mentir sur son âge pour arriver à ses fins, mais le chef de section ne daigna même pas lever les yeux vers elle. Les jeunes recrues fuyaient au bout de six mois ou mouraient dans les premiers affrontements.

C’est ainsi que commença la vie martiale de Mellia. Elle aurait pu rencontrer la personne encapuchonnée si elle était venue quelques heures plus tôt. Il ou elle faisait partie du premier contingent matinal et partit vers la même ville qu’elle avec des galons acquis de façon plus ou moins obscure… mais ça Mellia ne le saurait jamais.

_________________
La paix du juste vaut mieux que la mort du faible...
Revenir en haut Aller en bas
Bizounours_DM
Gentil mais pas trop
Bizounours_DM

Nombre de messages : 557
Localisation : dépose des Fleurs devant les portes du paradis...
Date d'inscription : 04/03/2006

Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) Empty
MessageSujet: Re: Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda )   Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) EmptyMar 21 Aoû - 22:42

La vie militaire de Mellia :

Le trajet se déroula tout d’abord sans encombre, bien que dans un ennui déprimant, jusqu’à ce que la caravane emprunte un chemin bordant la mer. Au loin on apercevait un navire.
Personne ne semblait trouver étrange que le navire soit immobile à l’horizon…
Personne à l’exception de Mellia et d’un autre occupant de la caravane. Ce dernier était aussi tendu que Mellia. Il savait ce que signifiait la vue de ce bateau. Pourtant aucun des deux ne fut le moindre commentaire.
Le voyage s’acheva une semaine plus tard et la vie en caserne put commencer.

Mellia devint à la fois recrue, et bonne à tout faire. Elle se rendit compte que son instructeur n’était pas comme les autres et ne compris pas pourquoi elle avait été choisi. Pourtant il s’était démené pour l’avoir sous ses ordres…. Pourquoi ? Lui même n’en était pas sûr.

La mise en place du camp se fit aisément. Les groupes se formèrent rapidement sous la férule des chefs de sections qui contrôlaient les recrues d’une main de fer. Les exercices, enfantins au début, devinrent rapidement de plus en plus durs, les armes en acier remplacèrent bientôt celles en bois et le sang se mit à couler. Mellia se trouva obliger de défendre sa vie face à une autre recrue qui semblait lui en vouloir pour des raisons inconnues. Mellia fut d’abord touchée à la cuisse, puis elle transperça le corps de son adversaire de part en part, le tuant sur le coup.

Mellia pleura sur le corps sans vie de son adversaire, s’attendant à être renvoyée pour le geste meurtrier. Mais, le maître d’armes ne dit rien , il la félicita pour sa parade et pour le coup décisif de toute beauté d’après lui.

Son instructeur avait bien sur suivit toute la scène. Il s’abstient de tout commentaire mais avait apprécié à sa juste valeur les réflexes de Mellia. Il se félicita du choix qu’il avait fait. Songeur il se remémora les membres qu’il avait sélectionnés pour son groupe :
- une femme douée pour les armes.
- Une montagne de muscles possédant une résistance hors norme.
- Un freluquet capable de copier n’importe quel sort et de le restituer en plus puissant.
- Un homme de petite taille, très mince, avec des oreilles pointues. Un voleur très habile et coupe gorge très efficace avec les deux lames de ses dagues.

Mellia ne mangea pas ce soir là. Elle repensait à cet homme qu’elle avait tué. Le maître d’armes vint la trouver pour lui donner de nouvelles directives.
Mellia crut que sa nouvelle affectation allait lui accorder un peu de répit, mais ce fut l’inverse.
Le maître d’armes la prit sous son aile mais en plus de ses entraînements, elle devait toujours faire ses corvées comme avant. Il ne lui fit grâce d’aucune tache.
Après quatre mois, Mellia se sentait proche du point de rupture. Mais là encore aucune faveur ne lui fut accordée.

Son chef de section finit par consentir à lui donner un coup de main. Il se porta volontaire avec son équipe pour une expédition. Mellia prit le début de cette expédition comme des vacances…grand mal lui en prit.
Après deux jours de marche dans les bois, ils tombèrent sur une horde de voleurs qui ne leur laissèrent d’autre choix que le combat.
Nos guerriers gagnèrent sans trop de difficultés : seules quelques égratignures furent à déplorer. La horde des voleurs ne connut pas la même chance : ils furent tous tués à l’exception de l’un d’entre eux que le groupe maintint en vie pour l’interroger.
On prit d’abord soin de le fouiller méthodiquement puis il fut solidement ligoté. L’interrogatoire pouvait commencer.
Le chef de notre groupe de soldats tenait à obtenir le plus de renseignement possibles. Mellia fut contrainte d’y assister bien qu’elle eusse préféré se tenir à l’écart. Cela fit naître en elle un sentiment de rancœur à l’égard de son supérieur ainsi qu’une farouche détermination à sortir de là le plus en plus vite.
Mais les années passèrent et les missions avec elles. Le groupe de Mellia était de plus en plus fort et craint des autres. Elle fêterait bientôt ses dix neufs ans et déjà, elle était plus forte que deux hommes réunis.

Une nouvelle aube froide arriva et avec elle des nouvelles alarmantes en provenance de plages voisines, à trois jours de marche de leur campement.
Des groupes furent envoyer vers la plage. Lorsqu’ils croisèrent le premier groupe de réfugiés, le chef alla recueillir les témoignages. A leurs écoute, son visage pâlit, sa physionomie changea… il avait peur.

Il rassembla ses hommes, leur rapporta le témoignage des réfugiés, et modifia légèrement les ordres de mission. Personne, cependant, ne sembla s’en rendre compte…sauf Mellia.
Finalement ils ne croisèrent que des pilleurs et des truands qu’ils tuèrent conformément à leur mission. Les groupes furent rappelés.
Le retour fut plus calme. Mellia repensait souvent à ce mystérieux navire, capable de mettre toute une ville en alerte et de faire se déplacer des foules immenses.
Arrivés au camp, les survivants furent regroupés en une seule unité. Là, une nouvelle affectation attendait Mellia : une personne la voulait comme élève personnelle…

_________________
La paix du juste vaut mieux que la mort du faible...
Revenir en haut Aller en bas
Bizounours_DM
Gentil mais pas trop
Bizounours_DM

Nombre de messages : 557
Localisation : dépose des Fleurs devant les portes du paradis...
Date d'inscription : 04/03/2006

Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) Empty
MessageSujet: Re: Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda )   Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) EmptySam 22 Sep - 20:06

L'apprentissage final de Mellia

Le lendemain de la nouvelle affectation cette discussion eut lieu.

Maître d’arme : Je ne te demande pas ton avis, Mellia à les qualités pour être mon disciple et elle le sera.
L’homme à la capuche : Je ne l’ai pas prise avec moi pour ses beaux yeux, mais car elle complète parfaitement mon équipe.
- Et alors ? trouve toi un autre guerrier, ce n’est pas ce qui manque.
- Pourtant c’est elle que tu prends comme disciple.
- Oui, et tu n’as pas ton mot à dire.
- Si je pourrai faire annuler cette mutation, mais on peu s’arranger.
- Comment ?
- Elle est ta disciple, mais dès que j’ai besoin d’elle pour une mission, elle réintègre mon groupe.
- Comme ça tu profites de sa force et de mon enseignement. Mais ne te fais d’illusion, elle fera ce que je lui ordonne et ne transmettra pas son savoir.
- Ce n’est pas ce que je veux, * quoique * ; mais juste la force de son bras.
- Bien envoi la moi…

Le Maître d’armes sur ses paroles fit demi tour.

Pour Mellia la vie repris son cours, comme si elle n’était pas parti en mission à ceci prêt que les entraînement et les gardes à la caserne s’enchaînèrent.
Le Le Maître d’armes lui enseignât toutes les subtilités de son art. La première année se traduisit par la répétition des mouvements de base. Exercice long et fastidieux.
Dans le milieu de cette année, des batailles commencèrent dans la proximité de la ville. La milice fut envoyé pour résoudre le problème.

En rencontrant les premières victimes, Mellia reconnu les stigmates sur les corps. Très spécifique à certaines pratique qu’elle n’avait vu que deux fois. La première fois elle était enfant et la seconde fois quand elle découvrit une partie du secret de son ancien chef.
Son groupe traqua les auteurs de ses meurtres mais ne trouva que des truands locaux.
Ils rentrèrent en ville une semaine plus tard et Mellia repris son entraînement. Son ancien chef devint responsable des recruteurs.

Les missions contre ses agresseurs difficilement trouvable se succédèrent de manière régulières.
Mellia ne les rencontra qu’une fois sur quatre et les pertes du coté milice furent à chaque fois très importantes.
Mellia reçu une décoration pour le nombre d’ennemis vaincu.

Elle commença à apprécier les longues heures d’entraînement.
Un an puis deux, Mellia arrivait sur ses 25 ans. Elle suivait toujours l’enseignement du maître d’arme et maintenant surclassait tous les autres combattants dans la milice.
Seul le Le Maître d’armes pouvait lui tenir tête.

Les raides des barbares venu de la mer se succédèrent et les pertes de chaque cotés augmentèrent de plus en plus. Mellia revint aux camps deux fois grièvement blessé une fois par la magie et l’autre par une flèche enflammé magiquement.
Son aversion pour la magie grandissait en même temps que les préceptes de son maître entraient dans sa tête.
Mellia durant toutes ses années garda un oeil sur son ex chef. Elle n’arrivait pas à croire qu’il n’avait pas quelque chose à cacher. Il fallut encore quatre ans à Mellia pour se rapprocher su secret de l’homme à la cagoule.
La chose se fit assez violemment. Un soir elle usa de ses charmes pour attirer le second de son ex chef. Après une courte lutte ou le second mourut, Mellia prit les clefs et fonça vers le bureau de l’homme à la cagoule. Sur son chemin elle rencontra le mage ou sorcier ou …
Mellia ne savait pas et elle le détestait pour sa part magique quel qu’elle soit, et ses manières aux combats. Quand ils se croisèrent, il compris ce qu’elle voulait faire. Il voulu faire quelques gestes mais une dague vint lui transpercer la gorge, un flot de sang coula le long du bras de Mellia.
Le mage fit encore quelques gargouillis et mourut dans un silence tout relatif. Mellia essuya sa lame sur les vêtements du mage sans autre formalités et elle passa son chemin.

Elle arriva à la porte, elle se servit de la clef et là elle eut la surprise de tomber sur le colosse de la bande.
Heureusement pour Mellia l’embrasure de la porte arrêta la hache, il était grand et massif, mais somme toute très rapide pour une telle masse.
Mellia profita que le « géant » retirait sa hache pour lui sectionner les tendons et une grande partie des muscles de son bras droit. Elle se tint sur ses gardes, son bras gauche, quoique moins puissant, était tout aussi dangereux.
Mellia prit le parti de ne pas attaquer de front et roula du coté droit du « géant », celui qui présentait le moins de risque. Elle fut plus rapide, il n’ut pas le temps de se retourner, Mellia en profita pour lui planter sa dague au niveau des poumons, elle n’était pas sur d’être assez profondément enfoncé dans la cage thoracique de son adversaire, mais il était trop tard.
Le « géant » attrapa la dague, et essaya de l’enlever de son flanc, Mellia espérait que cela cause plus de dégât.
Elle scruta la pièce et y trouva ce qu’elle espérait, un râtelier d’arme. Elle esquiva les moulinets de son ennemi et saisit une dague et une épée.
La plus petite arme se trouva fiché dans le bras valide du « géant » et il ne restait plus qu’à porter le coup fatal. Il arriva assez vite. Après ce rude combat Mellia prit cinq minutes pour se remettre d’aplomb.

Elle fouilla méthodiquement la pièce, elle ne découvrit rien de compromettant, juste de quoi aiguiser ses soupçons. Elle repris sa dague et vérifia que rien ne l’incriminé.
Ce triple meurtre secoua la caserne, une enquête fut ouverte et c’est ainsi que l’homme à la cagoule se senti bien vulnérable. Il prit la résolution de fuir le plus vite possible.
Peu après, alors que Mellia cherchait un moyen d’en savoir plus. L’homme à la capuche disparu avec l’elf.

Mellia en apprenant cette disparition, demanda à son maître de pouvoir partir à sa recherche.
Le maître lui donna son approbation pour sa quête en lui affirmant que seul l’expérience de la vie lui permettra d’affiner ses talents.
Le temps passa, et plus Mellia parcourait le monde et plus ses péripéties devinrent dur.
Ses capacités de Mda furent mises à dur épreuve. Au bout d’un certain temps l’homme à la cagoule disparu ainsi que le bateau. Mellia était sur de c’être éloigné de sa piste. Quelques semaines passèrent et le lot de mort typiquement marqué réapparu.
Mellia suivit cette piste et arriva dans une contrée ayant un village du nom d’Aelor.
Les traces de l’homme à la cagoule semblèrent se perdre dans la contrée, Mellia décida d’y poursuivre ses recherches...

_________________
La paix du juste vaut mieux que la mort du faible...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) Empty
MessageSujet: Re: Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda )   Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mellia Dalaskern ( Bg Roub/guer/mda )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aelor :: Partie scribes :: BG-
Sauter vers: