Aelor

Forum officiel du module NeverWinter Nights et role play Aelor.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La race de Vampire

Aller en bas 
AuteurMessage
Calimmacil

Calimmacil

Nombre de messages : 524
Age : 32
Localisation : Sur le trône de Cyric, aux cotés d' Aribeth
Date d'inscription : 02/02/2006

La race de Vampire Empty
MessageSujet: La race de Vampire   La race de Vampire EmptyLun 24 Avr - 13:52

Comment devenir Vampire

- On ne naît pas vampire, on le devient. C'est la règles fondamentales.

1° Il faut avoir été mordu par un vampire. En effet ce dernier contamine ainsi sa victime d'une maladie rare que certains nomment la "porphyrie". S'en suit un temps d'incubation plus ou moins long selon le désir de la victime de devenir vampire, mais également sa volonté (une personne ne désirant pas être vampire et ayant une forte volonté résistera bien plus longtemps).

2° La victime doit recevoir du vampire le "don du sang", ou le "baiser du vampire". En effet le vampire peut décider de voir sa victime ou non la rejoindre dans la non-vie éternelle. Sans ce geste plus ou moins "sacré" pour les vampires, la victime ne reviendra pas sous la forme d'un puissant mort-vivant mais sous celle d'un simple zombie ou d'une goule, qui n'ont rien en commun avec leur bourreau, et préfèrent la chaire des vivants à leur sang.

3° Il faut se nourir de sang. En effet on considère qu'un "bébé" vampire n'est pas adulte tant qu'il ne s'est pas abreuvé de sang, soit humain, soit de celui de son "tuteur ou tutrice". Avant que ceci ne soit fait, le futur vampire est assailli de cauchemards, et d'hallucination provoqués par son maître, et ayant pour but de le pousser au plus vite à s'allimenter pour les faire cesser.

.................................................................................................................

Les pouvoirs occroyers aux Vampires

.................................................................................................................

La vie éternelle : le vampire ne peut pas mourir. C'est la tout leur atout. Les maladies, la vieilliesse ne peut les atteindre. Lorsqu'un vampire est blessé, la blessure va cicatriser largement plus rapidement que pour un humain.

Des sens plus développés : en effet, tous les sens du vampire sont accruts via la vampirisation. Il dispose d'une bien meilleur vision nocturne que quiconque. Son ouie est capable de capter le moindre bruit en plus amplifié. Il est aussi beaucoup plus fort qu'un homme normalement consitué. Il est aussi plus rapide, plus vif. Il peut ainsi jouer avec sa proie en apparaissant et en disparaissant quand il le veut aux yeux de sa future victime.

La transformation en animal (métamorphose) : on peut les voir quelquefois se transformer en divers animaux. En général, ils se transforment en loup ou chauve-souris, le cas le plus classique. D'ailleurs, s'il ne se transforme pas toujours, il peut en général les contrôler ou du moins les calmer.

L'hypnose : c'est un don qu'ils ont qui peut s'apparenter à de la magie. Ils peuvent vous charmer en quelques secondes et se rendre maître de votre corps et de votre esprit. Cela peut se faire aussi par le biais de leur voix.

Le vol : les vampires peuvent se transformer en chauve-souris pour voler. Mais également le faire sous leur forme "humaine". Mais c'est un pouvoir qui s'acquiert avec le temps quand le vampire devient plus puissant.

La modification corporelle : en effet un vampire est capable de modifier son organisme à volonté, par exemple il est fréquent qu'ils transforment une main en une griffe d'acier à toute épreuve.

L'état de catalepsie : s'il le désire, un vampire peut se plonger dans un état de catalepsie, une sorte de coma lors duquel le temps s'arrete pour lui. Dans ce sommeil artificiel il se régénère plus vite, mais peut également passer des siècles ainsi. De ce fait, comme lorsque nous dormons les 8h qui viennent de passer semblent n'avoir duré qu'un instant, les 8 siècles qu'il passe ainsi ne durent pour lui que quelques secondes.

.................................................................................................................

Les contrainte imposées aux Vampires

.................................................................................................................

Le besoin de sang (la soif incontrolée) : est-ce vraiment une contrainte puisqu'en général, cela ne dérange le vampire de devoir se nourrir. Cela peut quand même poser des problèmes puisque si le vampire doit se cacher pour éviter des tueurs potentiels, la soif de sang le fera toujours sortir de sa cachette à un moment ou à un autre. Un vampire assoifé peut devenir incontrôlable et sans prendre à n'importe qui et n'importe quoi. Il peut aussi commettre de terrible erreur qui peut l'emmener à sa destruction. Le vampire peut subsituer le sang humain à du sang démoniaque ou animal, mais seulement un certain temps.

Une vie nocturne : le vampire doit vivre de nuit. Le jour, il doit se reposer car la lumière peut le tuer. Certains des plus puissants peuvent résister un court laps de temps à la lumière du jour. Ceci semble dû au fait que les vampires se nourissent de l'énergie des autres êtres vivants, le soleil étant la source principale d'énergie de notre monde, ces derniers sont submergés par cette "overdose" et leur métabolisme s'accélère jusqu'à ce que destruction s'en suive. Il semblerait qu'avec l'age, les vampires parviennent à mieux controler la façon dont ils absorbent l'énergie, et peuvent ainsi résister à la lumière solaire.

Le miroir (abscence de reflets) : impossible de pouvoir se coiffer ou de se maquiller car le vampire n'a pas de reflet. C'est d'ailleurs une façon de le repérer. Mais on dit que les plus puissants vampires sont capables de créer des illusions et faire croire aux simples mortels à l'existance d'un reflet.

L'autorisation d'entré : Le vampire ne peut entrer dans une maison habitée que si on l'a invité. Le problème ne se pose pas pour les lieux publiques, où tous ont la permission d'entrer !

L'eau courante : toujours dans la tradition, le vampire ne peut pas traverser l'eau courante.

Lieux sacrés : puisque le vampire ne supporte pas les symbôles sacrés comme le crucifix ou l'ostie, il ne peut donc pas non plus rentrer dans des lieux sacrés comme les églises. Ceci ne compte que dans la "logique" des vampires vis à vis des religions judéo-chrétienne et musulmanne. Apparemment rien n'empèche un vampire de se promener dans les temple des RO.

.................................................................................................................

Les moyens aidant a la déstruction d'un Vampire

.................................................................................................................
1° Le feu : Les vampires sont particulièrement sensibles au feu, c'est là d'ailleurs un des principaux moyens pour en venir à bout. Néanmoins, les plus forts d'entre eux semblent pouvoir y survivre et n'en resortir qu'affaiblis.

2° Les rituels saints : Eh oui le fameux "repousser les mort-vivants". C'est encore là le meilleur moyen de se débarasser d'un vampire. En effet ces derniers sont particulièrement sensibles aux effets des rituels, et peu de choses sont aussi efficaces qu'un prêtre psalmodiant des prières en brandissant des symboles sacrés.

3° Le pieu : la croyance veut qu'une fois très affaibli, le vampire ira se réfugier dans son antre pour s'y reposer, c'est à ce moment là qu'il est le plus vulnérable. Il suffirait alors de lui planter un pieu de bois (de préférence provenant d'un chène ayant poussé à la croisées de 4 chemins, car on retrouve là un caractère sacré, les chemins formant un crucifix) béni par des prêtres. Il ne reste alors plus que des cadavres putréfiés ou des tas de poussières.

4° La lumière du jour : un autre moyen des plus efficaces, mettez un vampire au soleil, il grillera comme dans un four ! Les plus puissant semble pouvoir résister quelques minutes, mais guère plus.

5° L'eau bénite : élément sacré, son efficacité n'est plus à démontrer, même si elle n'est pas mortelle, elle purifie les mort-vivants leur causant de terribles brulures, et en atténue leur pouvoirs.

6° L'ail : ben ça... c'est n'importe quoi, ça suffit tout juste à repousser les plus faibles.

7° Les symboles sacrés : ne servent pas à tuer, mais à repousser, un vampire est tout bonnement incapable de s'approcher d'un symbole sacré que l'on voudrait utiliser pour le repousser. Si par malheur pour lui il entrait en contact avec un de ces symboles, cela lui occasionnerait de graves brulures.

.................................................................................................................

L'aspect d'un Vampire

.................................................................................................................

- Ils ont généralement la même apparence que celle qu'il arboraient avant leur décès, si ce n'est un teint particulièrement pâle, pour ne pas dire blafard, dû à la modification du sang coulant dans leur veines (en effet celui-ci ressemblerait au sang des anémiques, qui est une maladie génétique répendue autour du bassin méditerranéen, les malades souffrent d'hématies falciformes, le transport de l'O2 se fait moins bien, le sang est plus foncé, le teint beaucoup plus pâle).

- Certains vampires possèdent des cheveux gris ou argentés, et des yeux noirs comme l'ébène ou d'un rouge profond, même si généralement ils ont le même aspect qu'un humain normal en dehors de leur paleur. Certains vampires ne doivent leur survie qu'à cela, il est fréquent que les gens croyent qu'ils sont simplement albinos pour ceux qui sont marqués par ces étranges caractéristiques.

- Ils semblent généralement agés d'entre 20 et 40 ans. Un individu plus agé que cela qu'on aurait vampirisé "rajeunira", par contre un enfant subissant ce sort conservera son apparance d'enfant, mais les personnes de moins de 15 ans et de plus de 50 sont rarement des victimes des vampires, leur essence vitale n'étant pas encore ou plus assez importante pour les nourrir décemment.

- Ceci mis à part, les vampires subissent une sorte de séries de mutations lors de leur maturation. Bien que leur visage ne change pas, leurs traits s'affinent et ils acquièrent une grande beauté, et une grande noblesse. Parfois les oreilles semblent s'étirer pour devenir en pointe, pareilles à celles des elfes. Il se dégage d'eux un charime exceptionnel, et la plupart des personnes éprouvent une forte attirance pour eux (d'ou un minimum de Charisme devrait être demander lors de l'évolution de son Vampire)

- Enfin concernant les canines celles-ci sont en tout point semblables à celles des humains (ou de la race originelle du vampire), et ne s'allonge que lorsque celui-ci est en colère, affamé, ou sur le point de mordre.


Dernière édition par le Lun 24 Avr - 14:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Calimmacil

Calimmacil

Nombre de messages : 524
Age : 32
Localisation : Sur le trône de Cyric, aux cotés d' Aribeth
Date d'inscription : 02/02/2006

La race de Vampire Empty
MessageSujet: Re: La race de Vampire   La race de Vampire EmptyLun 24 Avr - 13:52

Les différents Ethies de vampire

- On considère généralement les vampires sous deux aspects dans les contes et légendes. Mais il existe des perceptions divergeantes quant à ces créatures.

Le vampire de "base"

- C'est une créature à l'existance physique telle les hommes, néanmoins elle se démarque de ceux ci par une force et une constitution extraordinnaire. Doué d'un force, d'une vitesse, et d'une résistance hors du commun, ils sont à même de déchirer un homme bien batti en deux, à la seule force de leur bras.
Leur résistance exceptionnelle leur permet d'encaisser d'important dommages avant d'être blessés réellement, et ils se régénèrent plus ou moins vite selon ce qui leur a infligé les blessures. Contrairement aux humains, avec l'age, ils ne s'affaiblissent pas, mais se renforcent toujours plus au fil des années.
Ils se nourrissent de sang humain, en raison de croyances, ils pensent que cela leur permet d'accroitre encore leurs pouvoirs déjà exceptionnels.
Ces vampires ne se reproduisent pas, il recrutent parmi les hommes (et les femmes) qu'ils jugent dignes de les rejoindre.

Le vampire "magique"

- Il s'agit là du vampire des contes et légendes, le vampire tel Dracula. Non content de posséder toutes les capacités physique d'un vampire de "base", il détient également des pouvoirs surnaturels extraordinaires. En fait, le seul obstacle qu'un vampire peut rencontrer dans sa maîtrise de ses pouvoirs est sa propre volonté. Un vampire peut réussir à invoquer des animaux, changer de forme, déplacer les objets à distance, controler les êtres vivants, lire dans les pensées, mais aussi pour les plus puissant d'entre eux, parvenir à controler les effets climatiques, et apprivoiser le temps qui passe.

Le vampire au dela des croyances

- Selon certains dires, et au dela des croyances et des légendes, les vampires seraient en fait des créatures immatérielles, se nourrissant des émanations issues des êtres à sang chaud, priviligiant ainsi les endroits ou la circulation sanguine est la plus forte (comme la gorge par exemple). Leur immatérialité expliquerait aussi en partie le fait qu'ils ne se reflètent pas dans les mirroirs. Certains disent que ce dont nous usons habituellement (pieux, eau bénite, etc...), ne sont pas d'une efficacité optimale, et que seuls les clairvoyants et exorcistes possèdent un pouvoir plus ou moins efficace sur ces créatures de la nuit.

Le vampire, Ange gardien de l'Humanité ?

- Il est une légende qui dit que les vampires ne sont pas tous les monstres que l'ont voudrait nous faire croire. En effet d'après ce conte les vampires auraient été créés par les dieux avant le commencement du temps et des mondes. Ces derniers auraient servit aux dieux à enfermer un démon du nom de Cromwell qui aurait l'apparence de deux chiens portant des collier d'airain. Ce démon serait celui à l'origine de la peur, des craintes et des autres émotions de la même lignée ainsi que des cauchemars. Craignant son influence maléfique les premiers dieux auraient scellé son corps et son esprit dans celui des premiers vampires, ces derniers s'abreuvant de sang afin de puiser l'énergie vitale nécessaire au maintient de la prison qu'ils sont. La transmission du vampirisme serait dûe au fait qu'un once du démon est transmise lors de la morsure. En ce sens les vampires seraient une sorte d'anges gardiens protecteurs, malgré leur nature sanguinaire.
Il semblerait que certains d'entre eux (surtout parmi les natifs) seraient capables d'invoquer la partie de Cromwell qui sommeille en eux afin de s'en servir contre leurs ennemis, mais cette opération est des plus risquée, épuisant le mort-vivant, mais surtout parce qu'il y a toujours une chance infime que lors de c genre d'action, le sceau se brise, rendant une partie du démon à son plan. C'est pourquoi les non-morts ne se servent de ce type de magie à son plein escient que lorsqu'aucune autre alternative n'est possible.
Invoquer Cromwell est une chose d'une cruauté sans fin, revenant à plonger la ou les victimes du sort dans un cauchemar éternel. Aucun être n'y est totalement immunisé, tous ayant des craintes qui leurs sont propres, il en est par contre certains qui résistent plus ou moins bien.

.................................................................................................................

Leur malédiction

.................................................................................................................

- Sous tous leurs puissants pouvoirs, se cache une terrible malédiction. En effet la soif de sang des vampires semble ne jamais s'assouvir. Pire encore, ces êtres qui parfois se veulent nobles et bons, sont sujets à une malédiction sans age. Avec le temps leurs pouvoirs s'amplifient, mais leur controle sur eux-même s'estompe. La plupart des vampires perdent totalement la raison après quelques siècles d'existence, passant de l'état d'être doué d'intelligence à celui d'animal sanguinaire.

- Nombreux sont les vampires partis en quête d'une solution à leur soif, mais aussi d'un remède à la folie qui finit par tous les gagner peu à peu. Certains en sont même victimes prématurément. En effet un vampire privé de nourriture pendant trop longtemps est plngé dans un folie furieuse et il se mettra à tuer, jusqu'à ce que sa soif soit étanchée. S'il n'en trouve pas le moyen, un véritable cataclysme est risqué. Si le vampire est proche de la mort par inanition, il lancera un hurlement télépathique de détresse, semblable au hurlement d'une banshee, et les êtres vivants alentours se verront glacés d'effroits, alors que seuls les plus forts résisteront, les autres se verraient périre de terreur, emportés par l'agonie du vampire.

// merci as Bhamus pour avoir trouver cette source ainsi qu'aux concepteur du site //
Revenir en haut Aller en bas
 
La race de Vampire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aelor :: Partie scribes :: Bibliothèque-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser