Aelor

Forum officiel du module NeverWinter Nights et role play Aelor.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 BG d'Ethelbert Hramm

Aller en bas 
AuteurMessage
Ethelbert
Génération spontanée
Ethelbert

Nombre de messages : 647
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/01/2006

BG d'Ethelbert Hramm Empty
MessageSujet: BG d'Ethelbert Hramm   BG d'Ethelbert Hramm EmptyMar 11 Avr - 9:32

BG d’Ethelbert

Nom de compte : Ethelbert
Compte forum : Ethelbert
Nom du personnage : Ethelbert Hramm
Race et sexe : Humain, mâle
Alignement : Chaotique Bon
Divinité : Fenmarel Mestarine
Classe : Rôdeur
Choses à savoir : Ethelbert est le frère jumeau d’Elbereth Hramm. Il est également l’héritier présomptif du titre de des possessions familiales de la maison Hramm en Sembie. Cependant, il aime la vie au grand air plutôt que la vie de château. Ayant le même tempérament fougueux que sa sœur, bien qu’il soit d’une nature plus discrète, il a choisi la voie de la Nature en suivant une formation de rôdeur. Son éducation en fait cependant quelqu’un de sociable et de très cultivé.

**************************************************************************************************************************

Très jeune déjà, j’avais un goût prononcé pour les balades au grand air, quelque l’heure, le lieu où je me trouvais, ou encore le temps qu’il faisait. Rien ne m’a jamais davantage plu que de me promener dans le parc du Manoir en pleine nuit, passant mon temps à admirer les étoiles. Autant dire que ce n’était pas du goût de notre père.
Je dis “notre” car j’ai une sœur, Elbereth. Une sœur jumelle. Cependant, elle n’est pas comme moi. Elle est une mage. Du moins, elle est décidée à le devenir. Cela fait plus d’un an que je ne l’ai plus vue. Je pense qu’elle va bien. C’est du moins ce que Père m’a laissé entendre à mon retour des Îles pirates. D’après lui, ma sœur serait en train de se faire une réputation quelque part dans le Val Bise. Que sa déesse la protège. Pour ma part, je prie Fenmarel de toujours la protéger des bêtes sauvages. J’imagine mal ma sœur taquinant l’orc ou le worg. Au Manoir, elle passait tout son temps dans la bibliothèque, avec ou sans Calderon, son précepteur.

Je suis revenu de ma quête aux Îles pirates il y a moins de deux semaines, mais l’envie de repartir visiter les Royaumes me reprend déjà. Père m’a demandé de rester ici, au Manoir, pour assumer désormais ma charge d’héritier de notre maison. J’ai bien eu du mal à lui faire comprendre que je ne voulais pas d’une telle charge, que je ne me sentais pas capable de rester toute ma vie au Manoir. J’ai donc cédé mes droits d’héritier à ma sœur Elbereth. Un courrier est parti pour l’en informer et lui livrer le document officiel faisant d’elle l’héritière de la maison Hramm.

Cela fait maintenant un mois que je suis revenu des Îles pirates. Père ne tarit pas d’éloges sur l’accomplissement de la quête que j’ai menée. Morang, l’épée de notre ancêtre, trône maintenant au-dessus de l’âtre de la grand-salle, en compagnie du bouclier de notre trisaïeul Adalbert.
La soirée d’hier a été plutôt mouvementée. Calderon est tout d’abord venu nous rendre une visite de courtoisie alors que nous ne l’attendions pas. J’ai été surpris de voir à quel point les rapports entre Père et lui ont pu évoluer. Puis des hommes – si l’on peut les qualifier ainsi – ont surgi des ombres DANS le Manoir. Les cimeterres que brandissaient trois d’entre eux, et les incantations du mage qui les accompagnait, montraient clairement qu’ils n’étaient pas venus prendre le thé. Nous en sommes difficilement venus à bout, Calderon ayant eu du mal à contrer la magie du mage, qu’il qualifiait d’Ombremagie. Le poignet de l’un des hommes portait un tatouage que je reconnus sans peine : un cimeterre au manche en os. Il s’agissait de membres de l’équipage de “Bones”, le capitaine pirate à qui j’ai repris Morang. Apparemment, il veut récupérer l’épée et se venger de moi.
Père et moi avons pris nos dispositions : puisque j’ai abandonné mon titre, autant abandonner également mon nom jusqu’à ce qu’il y ait moyen de régler cette affaire d’une manière ou d’une autre. Taurrandir sera mon nouveau nom désormais. Sur les conseils de Calderon, Père m’a confié Morang après que le vieux mage en ait altéré l’apparence, et quelques-unes de ses propriétés : sa lame noire est devenue gris acier, elle n’inflige plus de dégâts de froid, mais son tranchant est toujours aussi affûté. Je l’ai donc baptisée Mithang.
Pour faire bonne mesure, Calderon – qui est décidément un mage très puissant – m’a confié un anneau qui modifie mon apparence : lorsque je le porte, le jeune homme fringant de six pieds et six pouces que je suis cède la place à un demi-elfe sans âge de cinq pieds et demi ; je ne pèse plus que cent livres, au lieu de cent quatre-vingt ; mes cheveux blancs sont plus longs, et ma barbe naissante a disparu.
Enfin, avant de nous coucher, nous avons réfléchi à l’endroit où je pourrais aller le temps que les choses se tassent. Le Val Bise est évidemment hors de question, car il ne faut pas mettre en danger Elbereth en attirant les regards de “Bones” vers cette région. Mais la direction semble bonne. Le nord de Faêrun est une zone sauvage, avec ses forêts immenses et ses hautes chaînes de montagnes. Je devrais trouver le calme qu’il me faut là-bas.
Mon équipement devant être le plus discret possible, je troque l’arc magique que m’a donné Gail Forestier, le rôdeur qui m’a formé, contre un arc long tout simple, et un carquois de flèches normales.
Je suis parti peu avant l’aube après avoir pris congé de Père et de Calderon, qui m’a jeté un sort d’invisibilité censé durer deux heures. Dans la soirée, j’ai rencontré Gail forestier qui revenait d’une ronde. J’ai conclu un accord avec lui : les corbeaux nous serviront à communiquer, dans le cas où Père et moi aurions des nouvelles urgentes à nous transmettre.


Je crois que je viens de trouver l’endroit idéal : c’est un lieu suffisamment isolé pour que je m’y installe, un petit village non répertorié d’une région non représentée, même sur les cartes les plus précises existant en Faêrun. Le bourgmestre m’a proposé de rester à Aelor – c’est le nom de ce village – en échange d’un service de protection de la région. Protection des villageois et des voyageurs envers les dangers des bois et montagnes, et protection de ces lieux envers les abus des villageois et des voyageurs. “Vous pouvez vous installer”, m’a dit le bourgmestre, “mais à l’essai, dirons-nous. Montrez-moi de quoi vous êtes capable, et je vous autoriserai peut-être de vous établir définitivement ici. Pour le moment, vous devrez vous contenter d’une simple tente. D’accord ? Bien, allons sceller notre accord autour d’une bière. C’est ma tournée.”
Je sens que je vais me plaire ici…

//--hrp--//
Pour information :
Morang : épée longue, forgée dans un mélange de mithril et d’obsidienne, avec une garde de mithril recouverte d’ébène et un pommeau rond incrusté d’une opale noire, sertie dans un cercle de mithril ajouré, donnant à l’opale la forme d’un corbeau aux ailes déployées. Cette épée est dotée des propriétés magiques suivantes : acérée, bonus aux dégâts +3, lancer un sort : Ténèbres (illimité) et Ultravision (illimité). Pour ne pas être GB, l'épée d'Ethelbert sur le module est une épée longue +3.
//--hrp--//
Revenir en haut Aller en bas
Miltiades
Miltiades, paladin de Tyr
Miltiades

Nombre de messages : 551
Localisation : En train de chatier le mal
Date d'inscription : 16/12/2005

BG d'Ethelbert Hramm Empty
MessageSujet: Re: BG d'Ethelbert Hramm   BG d'Ethelbert Hramm EmptyMer 12 Avr - 18:49

Ton BG est accepté.

_________________
BG d'Ethelbert Hramm Selene7gh
Revenir en haut Aller en bas
https://aelor.actifforum.com/index.forum
 
BG d'Ethelbert Hramm
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aelor :: Archives :: Partie scribe :: BG validés-
Sauter vers: