Aelor

Forum officiel du module NeverWinter Nights et role play Aelor.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La horde des morts vivants

Aller en bas 
AuteurMessage
Maelkun
Génération spontanée
Maelkun

Nombre de messages : 63
Localisation : Reims
Date d'inscription : 11/01/2006

La horde des morts vivants Empty
MessageSujet: La horde des morts vivants   La horde des morts vivants EmptyMar 24 Jan - 13:18

Eowaryn était occupé à conter fleurette à une charmante dame qu’il venait de rencontrer dans la boutique d’Aelor. La Dame en question se prénommait Mellia. Eo lui déclina quelques habiles compliments et elle fut rapidement sous le charme. Il est vrai que la réputation d’Eo n’était plus à faire et que ses conquêtes étaient nombreuses dans son village natal

Alors que tout se déroulait pour le mieux, une certaine agitation se fit entendre au dehors. Attirés par cette soudaine effervescence Eowaryn et Mellia sortirent du magasin et se rendirent à la taverne, le lieu d’agitation.

Là de grandes discussions régnaient..
- J tdis que je les ai vues nomdidiou : ils sont toute une horde ! glapissait un paysan
- T’as encore forcé sur le pinard, répondit un autre !
De gros rires fusèrent
- Des morts vivants ! des squelettes ! toute une horde ! ils viennent par ici
- Mais oui mais oui … Et dedans y’a ta belle-mère peut être ? Pour ça que t’as l’air aussi affolé ?
La foule rugit de rire devant cette saillie..


Eowaryn et Mellia cependant paraissaient perplexe. N’ayant rien à faire ils décidèrent d’aller jeter un coup d’œil. En chemin ils croisèrent une jeune mage (désolé j’ai oublié le nom du pj sharlarra) qui se proposa pour les accompagner. Ensemble ils prirent la direction des bois.

La promenade se passait bien quand soudain une horde de squelettes surgit des bois. La mage incanta et Eowaryn banda son arc, décochant ses flèches avec fluidité. Les sorts et les flèches combinés claquèrent dans l’air et vinrent facilement à bout des squelettes, qui s’effondrèrent en vulgaire tas de poussière. Désormais à l’affût, tous les sens aux aguets, la petite compagnie ne tarda pas à sentir une odeur méphitique...Des zombies ! Une horde entière ! Les aventuriers se replièrent dans les champs bordant Aelor et se mirent en position pour résister. Bien que terrifiants ils étaient lents et furent tous anéantis.
Soufflant de l’effort qu’ils venaient de fournir, ils ne virent pas de suite le danger qui s’abattit sur eux.. Ce fut fatal.. La troisième vague arrivait, plus puissante et meurtrière. Des archers squelettes, des zombies et même des mages squelettes surgirent du néant et s’abattirent sur les champs. Mellia s’effondra entourée de squelettes tandis que la mage succombait aux coups répétés des non vivants.

Eowaryn se rendit compte qu’il devait chercher des renforts et vite.. Il fila au village, fonça au temple de Lathandre et alla quérir le prêtre. Celui-ci scandalisé se prépara pour le combat.. et se rendit aux champs accompagnés de quelques gardes et de Eowaryn. Le prêtre fit des ravages dans les rangs ennemis avec ses sorts divins, les gardes faisant bouclier et Eowaryn décochant ses traits mortels...La bataille fut rude mais la horde de morts vivants fut finalement repoussée.

Le prêtre alors se pencha sur les corps et implora son Dieu. Une colonne de lumière fusa, le prêtre tituba, effondré par l’effort et la mage et la jeune guerrière se relevèrent, étourdies et très faibles…

Ce n’est qu’un début. ;Nous ne les avons que repoussés… affirma alors le prêtre de Latahandre..

HRP//récit un peu enjolivé d’une petite anim hier soir^^//HRP
Revenir en haut Aller en bas
Ethelbert
Génération spontanée
Ethelbert

Nombre de messages : 647
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/01/2006

La horde des morts vivants Empty
MessageSujet: Re: La horde des morts vivants   La horde des morts vivants EmptyJeu 26 Jan - 11:03

//--hrp--// Pour savoir ce qui précède cette discussion, se reporter au sujet suivant: https://aelor.actifforum.com/viewtopic.forum?t=122 //--hrp--//

- Maintenant, je dois aborder un sujet moins léger, Taurrandir, dit Eowaryn en reposant son verre.
- Je t'écoute. De quoi s'agit-il ?
- D'une horde de morts-vivants...
- Rien que ça ?! fit Taurrandir en haussant les sourcils. Raconte-moi cela dans les détails.

Eowaryn commença à narrer l'attaque de la horde qui avait eu lieu quelques jours auparavant. Taurrandir écoutait en silence, se contentant de hocher la tête de temps à autre.

- Les archers et les zombies ne sont pas un problème majeur, se contenta de déclarer Taurrandir dès qu'Eowaryn eut fini son récit. Mais si des mages morts-vivants sont de la partie, ça se corse en effet. Il n'y avait pas de liche, ou de mage semblant vivant, avec eux ?
- De liche ? Non, loué soit Corellon. Il ne nous manquerait plus que ça ! Pourquoi penses-tu à une liche, ou à un mage "semblant vivant", selon tes propres termes ?
- Des squelettes et des zombies ne débarquent pas comme ça, au grand jour. Qui plus est dans un patelin aussi perdu, où le seul lieu de culte est consacré au Seigneur de l'Aube.
- En effet, reconnut Eowaryn. Ce qui veut donc dire...
- ...qu'il y a un nécromancien derrière tout ça, finit Taurrandir. Et il se trouve que j'en ai rencontré un avant mon arrivée à Aelor. Plus précisément un maître-blême demi-liche de très haut niveau, nommé Avazarl.
- Comment se fait-il que tu sois en vie, s'il est si terrible ? Et d'où tiens-tu ces renseignements ?
- Le prêtre de Lathandre m'a sauvé in extremis. Quant à ma source, il est nécessaire de la taire pour l'instant. Je te dirai juste qu'elle est très bien informée.
- En résumé, nous avons affaire à des morts-vivants contrôlés par une demi-liche, déclara Eowaryn avec un soupir.
- Ce n'est pas sûr, mais c'est une possibilité.
- Et que cherche cet... Avazarl, c'est ça ?
- Avazarl, oui. Il me cherche moi, ainsi que ma source d'informations. Un contrat passé sur ma tête d'une part, et une rancune personnelle d'autre part.
- Eh bien... On dirait que le problème est plus important qu'il n'y paraît. Le bourgmestre est informé.
- Il connaît l'existence du nécromancien mais pas sa vraie nature. Avec toi, nous ne sommes que quatre à savoir. Il est inutile d'affoler la population pour l'instant.
- Tu trouves ?
- Oui, car il n'est pas sûr qu'Avazarl soit derrière tout cela. Si c'est le cas, le problème qu'il va poser à Aelor s'amplifie. Si ce n'est pas le cas..., s'interrompit Taurrandir.
- Eh bien ? lui demanda Eowaryn
- Si ce n'est pas le cas, reprit Taurrandir, Aelor a un problème de plus à résoudre. La Seldarine nous vienne en aide.
- Je t'avoue que je ne sais que penser de toute cette histoire, avec cette demi-liche. Tu ne peux vraiment pas me dire qu est ta source.
- Si je te le dis, tu devras garder ça pour toi, comme tout ce que je viens de te révéler.
- Je t'en fais le serment.

Taurrandir se pencha par-dessus la table, et baissa la voix jusqu'à murmurer.
- Le nom de Miltiades t'évoque-t-il quelque chose ?
- D'après certaines légendes, il s'agit d'un paladin auquel Tyr aurait refusé l'accès au monde des morts, en faisant ainsi un mort-vivant. Des rumeurs prétendent qu'il auarit eu une faveur de son dieu, qui lui auraient rendu la vie.
- Ces rumeurs sont fondées.
- Tu veux dire que ta source...
- ... est Miltiades. Ou plus exactement Tyr.
- Admettons, fit Eowaryn, sceptique. Je veux bien admettre qu'un contrat soit passé sur toi, mais pourquoi Avazarl s'en prendrait-il à Miltiades ?
- Tu connais les légendes au sujet du paladin. Sais-tu comment il a été déchu ?
- Suite à son combat contre un mage-guerrier nommé Zarl. Zarl ! répéta Eowaryn avec stupéfaction.
- Cette demi-liche est son descendant. Son histoire est longue, et compliquée.
- J'ai tout mon temps.
- Bien, je vais te dire ce que je sais. Mais garde bien à l'esprit que ce n'est peut-être pas lui qui dirige cette horde...

Taurrandir commença alors à raconter à Eowaryn ce qu'il savait sur Avazarl.

//--hrp--// Ce que Taurrandir sait sur Avazarl se trouve dans le dernier tiers du récit. Pour en savoir plus sur Avazarl //--hrp--//
Revenir en haut Aller en bas
Ethelbert
Génération spontanée
Ethelbert

Nombre de messages : 647
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/01/2006

La horde des morts vivants Empty
MessageSujet: Re: La horde des morts vivants   La horde des morts vivants EmptyLun 6 Fév - 11:29

Des morts-vivants ont lancé une nouvelle attaque sur Aelor, allant même jusqu'à pénétrer dans le temple de Lathandre, où une réunion est organisée pour faire le point.
Selon le prêtre, une liche serait derrière cette attaque. Les morts-vivants se cacheraient dans une maison isolée dans les environs de Valor.

Une expédition visant à traquer les morts-vivants et à les détruire est organisée, à laquelle tous les aventuriers présents en Aelor se joignent, toutes races et croyances confondues.
Taurrandir met en garde les membres du corps expéditionnaire contre la liche qui mène les morts-vivants. S'il s'agit d'Avazarl, ce ne sera pas simple d'en venir à bout. Le rôdeur leur explique tout ce qu'il sait sur cette demi-liche.

Le chemin jusqu'à Valor fut long et parseé d'embûches. Aux dangers inhérents à ce trajet - attaques de loups, d'orques et d'ogres - des bandes de morts-vivants tendent des embuscades aux aventuriers, qui en viennent néanmoins à bout. Afin d'éviter que les morts-vivants ne puissent se relever, Taurrandir enjoint aux membres du groupe de ramasser les restes afin qu'il soient détruits ultérieurement par le prêtre de Lathandre, au village d'Aelor. Ainsi le nécromancien ne pourra plus lever autant de troupes, à moins de tuer d'autres personnes.

Vashan, chef des mercenares de Valor, croise les aventuriers à l'orée de la forêt reliant Aeor à Valor. Lui aussi est inquiet de l'apparition soudaine des morts-vivants. Comme si les ogres ne suffisaient pas ! Une réunion est organisée dans la taverne locale. Vashan met le groupe au courant de ce qu'il sait, et les enjoint de s'équiper avant d'aller en découdre.
Beaucoup se dirigent vers le forge, d'autres vers la boutique de magie.

Arrivé dans la forge, épuisé par les nombreuses blessures qu'il a reçues au cours du trajet, Taurrandir ne peut supporter la chaleur du foyer, titube et sombre dans l'inconscient...

Lorsqu'il revient à lui, le forgeron qui a veillé sur lui - après que Eowaryn lui eut prodigué quelques soins - lui explique que les autres aventuriers sont partis peu après son évanouissement. Depuis ils sont revenus, et certains ont regagné Aelor.

Taurrandir prend alors le chemin du retour vers Aelor, pour trouver quelqu'un qui pourra l'informer sur ce qui s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Ethelbert
Génération spontanée
Ethelbert

Nombre de messages : 647
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/01/2006

La horde des morts vivants Empty
MessageSujet: Re: La horde des morts vivants   La horde des morts vivants EmptyMar 7 Fév - 11:55

De retour en Aelor, Taurrandir croise Aligna. Une discussion s'engage.
Eowaryn arrive alors, et à la demande de Taurrandir, met celui-ci au courant des derniers évènements concernant les morts-vivants.

- Nous les avons traqué jusqu'à une maison déserte, comme le prêtre nous l'avait indiqué. À l'intérieur nous y avons débusqué une liche.
- Une liche... murmura Taurrandir, tout en frissonnant de dégoût. Avazarl ?
- Nous n'en savons rien. Nous n'avons pas vraiment eu l'occasion de lui demander son nom.
- Vous l'avez tué ?
- Oui, mais nous n'avons pas retourvé son phylactère...
- Donc il n'est pas mort, soupira Taurrandir.
-Excusez-moi de vous déranger, intervint Aligna, mais de quoi, ou plutôt de qui, parlez-vous au juste ?
- En résumé, répondit Taurrandir, il est probable que les attaques actuelles de smorts-vivants soient le fait d'une demi-liche nommée Avazarl, un puissant maître-blême vieux de plusieurs siècles... Il me traque, ainsi que Miltiades, le paladin millénaire de Tyr. Ce sorcier est extrêmement puissant, et sans pitié contre ses ennemis. Il a transformé l'ancienne rôdeuse d'Aelor, Fiona, en morte-vivante. C'est le sort qui attend ceux qui se dressent contre lui s'il les vainct. Et ceux qui ont participé à cette expédition sont désormais des ennemis à ses yeux.
- Peu importe, déclara Eowaryn. On l'a vaincu une fois, on pourra le vaincre une deuxième, et une troisième.
- Mais tant qu'on ne met pas la main sur son phylactère... C'est pour cela que je vous disais de fouiller les morts-vivants... Il le cache DANS l'une de ses créatures.
- Pouah ! firent en choeur Eowaryn et Aligna.
- Qui plus est, ramasser les restes et les brûler, ou les faire bénir par un prêtre évite que ces non-morts ne se relèvent.
- Mouais... fit Eowaryn. Bien, veuillez m'excuser, mais je dois aller à Kheltrahe.
- Puis-je vous accompagner ? demanda Aligna
- Bien sûr. Taur, tu viens ?
- Non. J'ai une affaire à régler ici. Puis je devrai aller patrouiller. Peut-être qu'ensuite, j'irai y faire un tour, en passant par le bosquet.
Un faible sourire passa sur le visage du rôdeur à ces mots.

- Comme tu veux, mon ami, dit Eowaryn. À une prochaine fois, en ce cas.
- À bientôt, mon ami, lui répondit Taurrandir. Dame, ajouta-t-il avec un signe de tête à Aligna.

Celle-ci et Eowaryn ayant franchi les portes d'Aelor, Taurrandir se dirigea vers le comptoir de Jenan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La horde des morts vivants Empty
MessageSujet: Re: La horde des morts vivants   La horde des morts vivants Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La horde des morts vivants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aelor :: Archives :: Partie scribe :: Role Play-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser